INTERVIEW EXCLUSIVE DE CHARLOTTE DESROUSSEAUX, ADJOINTE AU MAIRE DU 15ÈME CHARGÉE DE LA FAMILLE ET DE LA PETITE ENFANCE

Adjointe au Maire du 15ème chargée de la famille et de la petite enfance

Dans un arrondissement très familial comme le 15ème, obtenir une place en crèche peut ressembler à un parcours du combattant. Le système paraît très compliqué, et il n’est pas toujours évident de savoir où et à qui s’adresser pour obtenir des réponses claires et fiables à ses questions.

Nous avons voulu faciliter l’accès à toutes les infos utiles sur les crèches du 15e en interviewant la principale intéressée, Charlotte Desrousseaux, adjointe chargée de la famille et de la petite enfance à la mairie du 15e.

Nous avons donc posté un message sur les groupes facebook des parents du 15e, en leur demandant de nous remonter toutes les questions qu’ils se posent à propos des crèches du 15e. Voici donc les réponses tant attendues!

#1 Pourquoi est-ce si compliqué d’avoir une place en crèche dans le 15ème ?

L’attribution d’une place en crèche à Paris est un service rendu aux familles dans la limite des places disponibles. Ce n’est pas un dû ou une obligation (comme l’inscription d’un enfant à l’école publique par exemple). La mairie du 15e répond aux demandes en fonction du nombre de places dont nous bénéficions dans l’arrondissement. Ce nombre de places est malheureusement très insuffisant

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

En 2019 il y a eu 2867 naissances dans le 15e, arrondissement qui compte 7259 enfants de moins de 3 ans.  En 2020, la mairie du 15e gérait 3080 places de crèches .

(A titre informatif, dans notre arrondissement environ 5200 enfants sont gardés toutes options confondues :  crèches municipales, associatives, privées, assistante maternelle, multi-accueil, haltes-garderies.)

Compte tenu du manque de places en crèche, des problèmes de recrutement de personnel dans nos structures et des établissements en travaux, nous ne pouvons satisfaire que 25 % des demandes. Cela limite malheureusement beaucoup le nombre de familles que nous pouvons aider. 

Augmenter la capacité d’accueil pour la garde des enfants dans le 15e arrondissement est au cœur de nos préoccupations. Mais nous sommes dépendants de la Mairie de Paris, et il faut 5 à 10 ans pour voir un projet de crèche municipale aboutir. 

#2 Pourquoi n’y a t-il pas d’entrées tout au long de l’année ?

Nous organisons trois commissions d’attribution de places dans l’année.

La plus importante est celle de mai pour une entrée en crèche en septembre car les grands partent à l’école et libèrent des places. 

Les autres commissions sont complémentaires. Elles ont lieu en septembre pour une entrée en octobre et en décembre pour une entrée en janvier. 

Des entrées en crèche sont possibles toute l’année si des places se libèrent. Les enfants qui en bénéficient sont ceux inscrits sur les listes d’attente des précédentes commissions.

Certains dossiers particuliers peuvent être traités au cas par cas selon l’urgence et en lien avec les directrices de crèches si une place se libère et correspond au profil d’un enfant. 

#3 Le système d’attribution des places semble opaque, pouvez-vous nous le détailler ?

Il y a deux critères principaux pour l’obtention d’une place en crèche : 

> le premier est que les parents doivent travailler tous les deux ou être en recherche active d’emploi. (A noter que nous avons des cas prioritaires comme le handicap, les jumeaux, les fratries, les signalements PMI ou des situations exceptionnelles.) 

> le second ne dépend pas directement des parents : il faut que le profil de l’enfant corresponde aux places disponibles dans le créneau d’âge, sexe, mixité, localisation géographique dans les crèches de l’arrondissement. 

Nous n’avons donc pas de grille de sélection à points comme dans d’autres arrondissements : légitimement toute famille peut obtenir une place en crèche. Cependant, nous devons équilibrer les profils de familles et d’enfants. Les problèmes majeurs sont le faible nombre de places disponibles dans le 15e et le nombre très important de dossiers déposés auprès de chaque crèche. 

Toutes les demandes ne passent pas en commission. En effet, lorsque les directrices reçoivent les dossiers d’inscription, elles les trient selon les places disponibles dans chaque tranche d’âge. La sélection des dossiers qui passeront en commission est faite en fonction de l’ordre d’inscription, des répartitions par âges, garçon/fille, localisation géographique, mixité sociale. C’est un travail complexe. Les directrices ne peuvent malheureusement pas faire passer en commission les dossiers dont les profils ne correspondent pas aux places disponibles. Ces enfants ne sont pas placés en liste d’attente. Ces listes sont réservées aux enfants dont le dossier est passé en commission. A chaque désistement, la liste d’attente est activée.

#4 Pourquoi les parents ne sont-ils pas tenus au courant au fur et à mesure de l’état d’avancée de leur dossier ?

Nous n’avons malheureusement pas les moyens matériels de tenir tous les parents informés de l’état d’avancement de leur dossier en temps réel. Nous recevons en effet plus de 3000 demandes par an (d’autant plus que certaines familles trouvent en parallèle d’autres solutions de garde et ne nous tiennent pas forcément informés). Lors des contacts avec les directrices, les familles peuvent demander si le dossier de leur enfant passe à la prochaine commission.

Nous sommes en train de travailler sur l’optimisation de l’interface d’inscription de Paris.fr pour permettre aux parents d’avoir accès plus facilement au suivi de leur dossier et de savoir s’ils ont obtenu une place ; c’est un développement qui demande une logistique importante et dépend de la ville de Paris.

Pour l’instant, à la suite du passage en commission de leur dossier, nous informons les parents par courrier, que la réponse soit positive ou négative. L’envoi des courriers aux familles prend une quinzaine de jours.

En ce qui concerne les listes d’attente: elles sont gérées par les directrices de crèches, qui nous tiennent informés. Les parents peuvent donc demander aux directrices des structures choisies si leur enfant est placé en liste d’attente.

Les familles dont les dossiers ne sont pas passés en commission peuvent contacter le service Petite Enfance pour avoir une réponse s’ils n’ont pas d’information à l’issue du délai post-commission d’une quinzaine de jours.

#5 Où trouver les informations sur les projets pédagogiques des crèches et leurs infrastructures ? 

Il n’y a pas de document récapitulant les projets pédagogiques des crèches. Chaque structure a son propre projet pédagogique. Les parents peuvent s’informer auprès des directrices de crèches.

Nous cherchons cependant à améliorer le site internet pour donner plus d’informations sur la Petite Enfance dans le 15earrondissement.

#6 Quels conseils donneriez-vous aux parents pour maximiser leurs chances d’obtenir une place en crèche?  

Nous n’avons pas de conseil miracle. L’obtention d’une place dépend de tous les critères évoqués précédemment. Avant de déposer une demande de place, il faut donc s’assurer auprès des directrices des crèches souhaitées qu’il existe des places en adéquation avec le profil de son enfant.

Je rappelle également que les parents dont les dossiers ne sont pas passés en commission sont invités à renouveler leur demande tous les 6 mois, pour être sûrs de rester dans le process d’attribution de places.

Est-ce que les demandes de mi-temps ont plus de chances d’aboutir ?

 Les demandes de mi-temps concernent plutôt les haltes garderies. Nous gérons surtout les temps pleins. Il arrive que deux enfants en accueil partiel se partagent une place à temps plein lorsque les jours sont compatibles.

Une fois qu’on a obtenu une place à temps partiel, peut-on redéposer une demande pour obtenir une place à temps plein ?  

Oui. Il faut aborder le sujet avec la directrice de la crèche concernée et actualiser le dossier.

Est-ce que les fratries sont toujours prioritaires pour avoir une place ? 

Nous donnons la priorité aux fratries dans la mesure du possible. Avec comme contraintes les places potentielles disponibles dans la crèche choisie et dans le bon créneau d’âge.

#7 CONTEXTE COVID : Quelles mesures ont été mises en place dans le contexte de la COVID, et en quoi le contexte sanitaire a-t-il affecté les dates des commissions ?

Une commission a eu lieu en mai 2020, mais en raison du contexte sanitaire, nous n’avons pu attribuer que 40% des places en donnant la priorité aux soignants, chercheurs et enseignants notamment.

La commission complémentaire de septembre 2020 a attribué les places restantes. En raison de la situation instable, la Mairie de Paris a déconseillé de faire des commissions depuis

Les crèches tournent au mieux et avec les contraintes liées au covid : manque de personnel, distanciation, protocoles de nettoyage et désinfection renforcés. Nous appliquons les mesures d’éviction ou de fermeture de sections s’il y a des cas contacts ou testés positifs.

Les parents peuvent-ils espérer avoir une place avant septembre ?

Il y a peu de chances que des places se libèrent avant septembre. Nous espérons vivement que la situation sanitaire nous permettra d’envisager une commission d’attribution dans les mois à venir.

On espère que cet interview vous a aidé à mieux comprendre comment fonctionne l’attribution des places dans le 15ème.

Marine & Valentine

Quelques liens utiles

> Mail contact du service Petite Enfance : ddct-ma15-creches-instruction@paris.fr
> Mail de Charlotte Desrousseaux, Adjointe au Maire chargée de la Famille et de la Petite Enfance : charlotte.desrousseaux@paris.fr
> Page d’accueil de la mairie, demande de place en crèche en cliquant ici